« Le Karaté ne peut être suffisamment appris dans un court espace de temps. Comme un taureau engourdi, même s’il se déplace lentement, il finira par couvrir un millier de kilomètre. De même, pour celui qui décide d’étudier le karaté avec diligence deux ou trois heures par jour. Après trois ou quatre années d’efforts inlassables sont corps subira une grande transformation révélant l’essence même du karaté. »

Younmi Novo

Je suis tombé dans le karaté par le plus grand des hasards tout simplement en allant voir au cinéma le film Kung-fu panda...

Dès cet instant-là cet art qu'est le karaté devint mon fil conducteur tant dans la vie de tous les jours que dans ma scolarité ou dans la pratique de celui-ci...

Le karaté n'est pas seulement un art martial mais aussi une philosophie de vie qui au fil du temps est devenu partie intégrante de ma façon de vivre et me permet d'être ce que je suis à ce jour et m'aidera à atteindre mon objectif...

Le code moral du karaté-do s'applique de manière inconsciente dans les actes anodins de chaque jour et nous apprend les valeurs fondamentales de la vie...

Je tenais à remercier mon premier Sensei qui m'a guidé dans mes premiers pas et pour qui j'aurais toujours un grand respect même si j'ai décidé de prendre un autre chemin...

Mon futur se fera maintenant avec Sensei Youssef Bouchahrouf par choix strictement personnel et par le simple fait de son écoute, de sa patiente, de sa droiture et de sa simplicité...

Merci aussi à tous mes amis sportifs et non sportifs pour leurs soutiens et encouragements !

Et enfin merci à Ma Maman, Mon Papa, Ma Mamy et Mon papy qui me permette de vivre des moments uniques par leur présence, leur soutien, leur réconfort et qui font l'impossible pour que je puisse peut-être un jour réaliser mon rêve tout en faisant en sorte que je reste une enfant comme les autres...

Vous pouvez aussi me suivre sur Tweeter: @YounmiNovo facebook: Younmi à la une et Younmi Novo

JE VOUS AIME...Cour

Youyou

En-tête

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte. Je suis un endroit ou vous pouvez raconter votre histoire et vos visiteurs peuvent savoir un peu plus sur vous.

Nijukun : les 20 préceptes du Karate Do

Gichin Funakoshi - Fondateur du Karate Shotokan
 

1. N’oublie pas que le karaté commence dans le respect et finit dans le respect.

2. Pas de première attaque en karaté.

3. Le karaté est l’instrument de la justice.

4. Connais-toi d’abord toi-même, puis connais les autres.

5. L’esprit plus que la technique.

6. Libère et garde détaché ton esprit.

7. La malchance provient de la négligence.

8. Ne pense pas que le karaté est seulement au dojo.

9. L’entraînement en karaté dure la vie entière.

10. Pense toutes choses de la vie au travers du karaté, là est la subtilité cachée.

11. Le karaté est comme l’eau bouillante, qui redevient froide si vous ne lui apportez pas continuellement de la chaleur.

12. Ne pense pas à gagner, pense à ne surtout pas perdre.

13. Change en fonction de ton adversaire.

14. Dans le combat, la stratégie réside à distinguer les ouvertures des points invulnérables.

15. Pense aux bras et aux jambes humains comme à des sabres.

16. Passé votre foyer, 1 million d’ennemis attendent.

17. Le novice s’astreint à la posture de garde formelle, la posture naturelle viendra plus tard.

18. Le kata doit être exécuté strictement, en combat c’est une autre chose.

19. N’oublie pas de moduler la puissance de la force, l’élasticité du corps et la vitesse relative des techniques.

20. Penses-y tout le temps et suis ces préceptes au quotidien.

 

Dojo kun : Les règles du Dojo

 

Dojo Kun de la Japan Karate Association (JKA)

 

Dojo Kun de la Japan Karate Association (JKA)

1. Chacun doit s’efforcer d’atteindre la perfection

2. Chacun doit être loyal et protéger la voie de la vérité

3. Chacun doit entretenir un esprit d’effort

4. Chacun doit respecter les autres et l’étiquette

5.Chacun doit se garder d’un courage impétueux

Les neuf vertus du Karate

1 – L’honneur (Meiyo) : C’est suivre un code moral et avoir un idéal de manière à se comporter dignement et respectablement.

2 – La fidélité (Chujitsu) : C’est le devoir et la nécessité incontournables de tenir ses promesses et de remplir ses engagements.

3 – La sincérité (Makoto) : C’est la qualité de celui qui ne déguise ni ses sentiments, ni ses pensées, de celui qui sait être authentique.

4 – Le courage (Yûki) : C’est la force d’âme qui fait braver le danger et la souffrance. La bravoure, l’ardeur et surtout la volonté sont les supports de ce courage.

5 – La bonté (Shinsetsu) : C’est une des marques du courage. Elle dénote une haute humanité et nous pousse à être respectueux de la vie.

6 – L’humilité (Kyoken) : C’est savoir être modeste, exempt d’orgueil et de vanité.

7 – La droiture (Tadashi) : C’est suivre la ligne du devoir et ne jamais s’en écarter. Elle nous permet de prendre sans aucune faiblesse une décision juste et raisonnable.

8 – Le respect (Sonchoo) : C’est savoir traiter les personnes et les choses avec déférence. C’est le premier devoir d’un budoka.

9 – Le contrôle de soi (Seigyo) : C’est la qualité essentielle d’une ceinture noire car elle conditionne toute son efficacité. Le code d’honneur et la morale traditionnelle enseignée par le karaté-do sont basés sur l’acquisition de cette maîtrise.