10. janv., 2016

La dénomination karaté

Comme dit plus haut, le karaté vient du Japon. Cet art de combat chinois était connu à Okinawa sous le nom de Tō-De depuis le xve siècle jusqu'à la fin du xixe siècle, puis d'Okinawa-Te.

En 1935 ou 36 le 25 Octobre , les grands maîtres d'Okinawa ont organisé une "assemblée générale" pour décider de la politique à adopter pour favoriser le développement de leur art et en faciliter la reconnaissance et la diffusion au Japon. C'est lors de cette réunion que, à cause de la montée du nationalisme japonais et surtout de l'antagonisme sino-japonais du fait de la guerre récente entre les deux pays, perdue par la Chine, mais aussi pour montrer leur « japonisation », qu'ils ont décidé de modifier l'idéophonogramme et le pictogramme 唐手 (« main de la dynastie Tang ») qui étaient prononcés Tō-Te en okinawaïen et karaté en japonais par l'idéophonogramme et le pictogramme 空手 (« main vide » dans le sens bouddhique de vacuité) prononcés également karaté, suivant en cela les préconisations de l'un d'entre eux, Hanashiro Chomo, qui avait déjà fait cette modification en 1905.

Envoyé près de 15 ans plus tôt par les mêmes pour satisfaire la demande de Jigorō KanōGichin Funakoshi, venu faire une démonstration, est resté au Japon pour enseigner le karaté, Jigorō Kanō lui apportant son aide pour s'installer, et a adopté à son tour cette modification.

Depuis 2005 , la préfecture d'Okinawa et les fédérations locales, célèbrent le 25 Octobre comme "la journée du Karate , KARATE NO HI " .