Maitre CHOMO Hanashiro

Maître Chomo Hanashiro est né en 1869 à Shuri (Okinawa). Très jeune, il débuta sa formation auprès de Maître Sokon Matsumurapuis rapidement auprès de l’élève de ce dernier, Anko Itosu. Il devint vite son assistant et le resta jusqu'à la mort de son maître en 1915. Itosu projetait d’introduire le Karaté dans les programmes des collèges et lycées d’Okinawa et choisit Yabu Kentsu et Chomo Hanashiro, alors enseignant, pour l'assister dans sa démarche au début du XXème siècle.
Chomo Hanashiro fut certainement le premier, bien avant Gichin Funakoshi, a donner une autre signification de « Kara-te » que le sens chinois initial se référant à la chine des Tang : « main de chine ». Dans son livre « Karate Shoshu-hen », sorti en 1904, il donne comme nouvelle interprétation à « Kara », le terme « vide ». Par ce fait il voulait faire référence à la philosophie bouddhiste en la notion d’esprit vide, de non-mental.
Considéré comme un grands Maîtres du Karaté de la branche Shuri-te il fut responsable de l’enseignement du Karaté au Dojo de Itosu et plaida le retour d’un Karaté plus martial que celui de son maître. En effet Anko Itosu, avait quelque peu modernisé l’art ancestral pour intéresser davantage la jeunesse qui se dirigeait plus vers les sports nouveaux venus d’Occident.

Hanashiro Chomo, avec son ami de toujours, Yabu Kentsu, s'engagea dans l'armée japonaise et mourût en 1945, sous les bombardements de l'armée américaine.

1869-1945