Ne critiquez pas les autres Arts Martiaux ... La montagne ne rit pas de la rivière parce qu'elle est petite La rivière pas de la montagne parce qu'elle ne peux bouger. Chacun à ses propres caractéristiques et sa position dans la vie.

Novo Younmi

"Connaître ne suffit pas. Il faut savoir l’appliquer. La volonté ne suffit pas. Il faut savoir agir."

 

三戦

SANCHIN

Les 3 batailles

San=3    chin=batailles

 

 

 

Sanchin fut importé de Chine par Kanryo Higaonna.

 C'est le kata le plus important et représente le style Goju-Ryu.

 Le chiffre trois est appliqué aux 3 batailles incarnées dans ce kata:

 celle du corps, celle du mental et enfin celle de la volonté.

 

GEKISAI  ICHI

Aller à l'attaque,frapper 

et détruire n°1

Geki=attaquer  Sai=casser

Ichi=1

 

 

Le Kata Gekisai Ichi fut créé par Chojun Miyagi en 1940 pour populariser le karaté.

C'est un kata pour les débutants que l'on enseigne dans la plupart des variantes Goju-Ryu

 

GEKISAI NI

Aller à l'attaque,frapper 

et détruire n°2

Geki=attaquer  Sai=casser

Ni=2

 

 

Comme le Kata Gekisai Ichi, le Kata Gekisai Ni fut créé par Chojun Miyagi en 1940 également pour populariser le karaté et fournir un kata aux débutants.

 碎破

SAIFA

Déchirer et détruire

Sai=casser  Fa=déchirer

 

 

Le Kata Saifa est d'origine chinoise. Il fut importé à Okinawa parKanryo Higaonna.

 制引戦

SEIYUNCHIN

contrôler et tirer dans la bataille

Sei=contrôler  Yun=tirer

Chin=bataille

 

 

Seiyunshin est un kata chinois très ancien et ses origines proviennent probablement quand la Chine était sous la domination Hsing-I.

Il incarne le lien entre le Goju et le style de la Grue blanche.

Tous les mouvements sont effectués avec les bras. Aucune technique de pied n'est présente, une particularité peu commune dans les kata.

 三十六手

SANSERU

36 mains

San=3  Sei=10  Ru=6

 

 

 

Le Kata Sanseru contient des mouvements effectués dans quatre directions avec des techniques utilisées pour un combat proche.

 四向戦

SHISOCHIN

Lutter dans 4 directions

Shi=4  So=direction

Chin=bataille

 

 

Le Kata Shisochin est d'origine chinoise, il fut enseigné à Kanryo Higaonna par les Ryuku Ryu.

On dit que c'était le kata favori de Chojun Miyagi.

Il est caractérisé par beaucoup de coup de coudes réalisés mains ouvertes.

 

 十八手

SEIPAI

18 mains

Sei=10  Pai=8

 

 

 

Seipai est d'origine chinoise et est considéré comme étant le kata du Tigre.

Il est aussi la suite de Seisan.

Il possède nombre de mouvements de saisies pratiquées, entre autre, sur les bras.

 十三手

SEISAN

13 mains

Sei=10  San=3

 

 

 

Traditionnellement, le style Goju-ryu dépend de plusieurs techniques qui comportent des saisies, pendant que l'on frappe l'adversaire aux points vulnérables de son corps.

Le Kata Seisan est un parfait exemple de ce principe. Il contient 8 techniques de défense et 5 techniques d'attaque avec des changements de direction, d'où le nom de Seisan.

La forme fait ressortir les caractéristiques d'un combat très proches, utilisant des techniques de frappe courtes et des coups de pieds bas afin de percer les défenses de l'adversaire.

Seisan est un kata très important dans le style Goju-ryu.

 久留頓破

KURURUNFA

Contrôler longtemps et soudain attaquer

Ku=long temps   Ru=maintenir en place

Run=soudainement   Fa=déchirer

 

 

 

Kururunfa est un kata avancé, ramené de Chine

Il comporte des mouvements d'esquive ( Tai Sabaki).

On notera également la présence du coup de pied fétiche du Goju : kensutsogeri.

Ce coup de pied est pratiqué sur le genou de l'adversaire.

 壱百零八手

SUPARINPEI

108 mains

Su=1   Pa=100   Rin=0   Pei=8

 

 

 

Le chiffre 108 a un sens très spécial dans la religion Bouddhiste. Il représente les 108 passions du diable. Dans les temples bouddhiste, 108 coups de cloches retentissent le 31 décembre à minuit, afin de chasser les mauvais esprit.

Suparinpei C'est le kata le plus long du Goju-Ryu.

 転掌

TENSHO

Les mains tournantes

et fluide

Ten=tourner,changer   Sho=paume

 

 

Tensho fut créé par Chojun Miyagi.

C'est une combinaison de mouvements de mains souples et fluides, avec une forte tension dynamique en fin de mouvement, une respiration profonde et une force de concentration dans le Tanden ( point de force ).

C'est un Kata caractéristique du style Goju-Ryu.